Témoignage de Sandrine LEVENT, consultante EMCI accréditée MBTI

s

Sandrine Levent, consultante EMCI accréditée MBTI® en novembre 2013

Mieux se connaitre, comprendre nos modes de fonctionnement sont des questions qui suscitent l’intérêt de chacun. Que ce soit sur la sphère privée ou professionnelle nous nous apercevons bien que notre personnalité, notre profil psychologique n’est pas le même que celui de nos proches, amis ou collègues de travail. Parfois, nous constatons aussi que certaines personnes sont plus proches de nous que nous ne l’aurions pensé. D’autres fois, certains fonctionnements nous agacent et nous ne nous l’expliquons pas forcément. Ce mois-ci, je partage avec vous la présentation d’un outil permettant d’y voir un peu plus clair dans ce qui fait notre richesse : nos différences de personnalités. »

L’origine du MBTI® (Myers Briggs Typologic Indicator)

Le MBTI s’appuie sur la théorie de la personnalité de Carl Gustav Jung. Le modèle a été mis au point par deux américaines non psychologues qui se sont passionnées pour cette approche au début des années 1920. Ces deux femmes, Katharine Briggs et Isabel Briggs Myers ont voulu rendre accessible au plus grand nombre la théorie jungienne des types psychologiques. Plus de 20 années de recherches ont été investies avant la première publication du MBTI. Aujourd’hui encore, l’outil est en constant perfectionnement et fait l’objet de nombreuses recherches. Actuellement le MBTI est disponible en 13 langues européennes.

Le principe du MBTI®

Le MBTI est un outil qui aide à mieux se connaitre et à se situer dans un cadre qui décrit les différences de personnalités de manière positive et constructive.

Le MBTI est un bon outil pour valoriser la diversité, améliorer ses relations de travail, développer son leadership, mieux communiquer, élaborer des stratégies pour gérer le changement, travailler et améliorer la cohésion d’équipe….

L’outil MBTI® évalue vos préférences naturelles sur quatre dimensions :

  • Énergie : Où      puisez-vous votre énergie et vers où la dirigez-vous ?
  • Recueil d’information : Comment captez-vous l’information qui vous entoure?
  • Prise de décision : De quelle façon prenez-vous vos décisions ?
  • Style de vie : Comment abordez-vous le monde extérieur ?

Il est à noter que la préférence n’est pas absolue : tout le monde peut utiliser les huit préférences qui ne sont ni des aptitudes, ni des compétences.

Chacune de ces dimensions comptent deux préférences opposées. Aucune n’est « mieux » que l’autre, elles s’opposent sur un plan psychologique :

  • Extraversion      / Introversion pour la première dimension (E / I)
  • Sensation /      iNtuition pour la      deuxième (S / N)
  • Pensée / Sentiment pour la      troisième  (T / F)
  • Jugement / Perception pour la      quatrième (J / P)

Les termes utilisés n’ont pas le sens commun que nous identifions dans notre vocabulaire usuel. Par exemple, quand  nous parlons de la dimension de « Jugement » sur l’outil MBTI, il ne s’agit pas de « jugement de valeur ».

Il est important de noter que nous utilisons tous chacune de ces préférences à un moment ou un autre et en fonction du contexte; c’est aussi pour cela que je disais qu’il n’y a pas de « meilleure » préférence. Cependant pour chaque dimension, l’une des préférences est plus confortable à vivre que l’autre qui, elle,  demande un certain effort. Quand nous utilisons nos pôles préférés nous agissons avec plus d’aisance, de rapidité et de confort. Nous pourrons utiliser les parties non préférés de notre personnalité mais nous nous sentons maladroits, nous avançons lentement et il nous faut une très grande concentration. L’utilisation de nos côtés non préférés à tendance à être épuisante.

Donc, nous avons ici 4 dimensions, composées de 2 préférences chacune. Cela nous donne au final 16 profils possibles. Exemple, ESTJ, INFP, ISTJ, ENTP, etc. Et vous aurez compris que chaque profil possède des caractéristiques qui lui sont propres. D’où l’idée des différences de personnalités. Encore une fois, étant donné qu’il n’y a pas une préférence meilleure qu’une autre, il n’y a pas de « meilleur » profil qu’un autre. Chacun possède ses forces et ses faiblesses potentielles. La richesse de l’indicateur MBTI® réside dans le fait de tirer parti de ces différences pour en faire quelque chose de positif et de constructif.

Après ces quelques petites explications, je vous invite à nous contacter  pour une présentation plus détaillée des avantages et des bénéfices à connaître son profil MBTI®.

http://www.opp.eu.com/fr/produits/MBTI_step_I/Pages/default.aspx

Advertisements

Publié le décembre 12, 2013, dans Témoignages, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :